Appel à contributions–Workshop–Atelier–: La religion dans les institutions d’enseignement supérieur en Afrique et au-delà : (Re) Conversion, pouvoir et autorité dans une perspective comparative

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Appel à contributions–Workshop–Atelier– : La religion dans les institutions d’enseignement supérieur en Afrique et au-delà : (Re) Conversion, pouvoir et autorité dans une perspective comparative. 16-17 novembre 2021 –Leibniz-Zentrum Moderner Orient.

La diversité religieuse est une caractéristique de l’Afrique subsaharienne contemporaine et le résultat de nombreuses dynamiques socio-historiques. Au cours des siècles passés, le christianisme et l’islam en particulier, ont influencé significativement les interactions sociales, politiques et même économiques à travers le continent. Alors que le commerce, les missions, les migrations et la croissance démographique ont imposé de nouvelles formes de cohabitation religieuse, le fait d’être religieux et de l’afficher est devenu courant dans de nombreuses régions du continent. Cela a affecté le statut de la religiosité dans les domaines privé et public, façonné les modes d’appartenance, les relations de pouvoir et en fin de compte, la façon dont les gens interagissent, en particulier dans des contextes multiconfessionnels.

Organisé par le groupe de recherche Remoboko, cet atelier se concentre sur la conversion et le pouvoir/l’autorité dans les interactions religieuses. Il vise à interroger la (re)conversion (en tant que processus social et spirituel) et le pouvoir ou l’autorité (émanant des individus, des chefs religieux ou des institutions) sur les campus universitaires. Privilégiant une approche comparative, il cherche à rassembler diverses approches analytiques et méthodologiques ainsi que diverses perspectives disciplinaires pour examiner la dynamique de la conversion et la construction de l’autorité dans les établissements d’enseignement supérieur.

Le milieu social des étudiants, leur sexe, leur appartenance religieuse, leur statut académique (premier cycle, cycles supérieurs, docteur, professeur…) sont autant de notions conceptuelles qui pourraient être utilisées pour encadrer les contributions. Nous admettons que le pouvoir est relationnel et multidimensionnel ; nous incluons donc des concepts alternatifs tels que l’autorité, l’autonomie, la domination et l’influence, qui peuvent aider à comprendre la conversion en relation avec l’autorité dans les interactions sociales et les expériences religieuses. Qu’est-ce qui motive la conversion au niveau de l’individu ou du groupe ? Dans quelle mesure la conversion se produit-elle par choix personnel, par persuasion externe ou par coercition ? Dans quelle mesure les structures de pouvoir – écritures, théologies et interprétations – que la religion produit dans les processus de (re)conversion font-elles autorité ? Quels sont les récits mobilisés pour établir l’autorité, et construire des stratégies de sensibilisation ? Comment les identités et l’appartenance sont-elles reconfigurées ? Quelles frontières émergent et sont remises en question dans ce processus ? Quelles relations de pouvoir en découlent ? Comment la (re)conversion façonne-t-elle les interactions et l’expérience religieuses sur le campus ? Ce sont là quelques-unes des questions que nous aimerions aborder. Par conséquent, nous accueillons les contributions qui s’appuient sur des études de cas, empiriques et détaillées, dans des contextes d’enseignement supérieur.

L’atelier se tiendra au Leibniz-Zentrum Moderner Orient (ZMO) à Berlin. Les langues utilisées seront l’anglais et le français. Les frais de voyage et d’hébergement seront couverts pour un nombre limité de participants. Au cas où les participant.es ne pourraient pas voyager en raison des restrictions du Covid-19, l’atelier se tiendra sous un format hybride, en ligne et sur place.

Les étudiant.es diplômé.es et jeunes chercheur.es intéressé.es sont invité.es à soumettre leurs contributions et à adresser leurs demandes de renseignements à : conversionpower@zmo.de

 Les participant.es devront rédiger un billet de blog sur la base de la présentation faite pendant l’atelier. Les textes seront publiés sur notre blog : https://remoboko.hypotheses.org/.

–Calendrier–

• 15 juillet 2021 : Date limite pour le résumé (max. 300 mots), une courte biographie du candidat ainsi que son nom complet, son adresse électronique, l’institution et le département auxquels il ou elle est affilié.e.

• 1er août 2021 : Notification d’acceptation

• 30 octobre 2021 : Date limite de soumission des articles

• 16-17 novembre 2021: Atelier

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez en contact avec nous!