Résultats de la première commission du «FONDS FRANCOPHONIE TV5MONDEplus»

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

TV5MONDE et l’Organisation internationale de la Francophonie ont lancé le 23 mars 2021 le “Fonds francophonie TV5MONDEplus”. Ce Fonds, créé à l’initiative du gouvernement canadien, a pour but de soutenir, promouvoir et diffuser des œuvres audiovisuelles – films, documentaires, fictions ou films d’animation – en langue française et issues de coproduction avec les Etats dits du Sud. La 1ère Commission* du Fonds Francophonie TV5MONDEplus (réunie par visioconférence du 29 juin au 1er juillet 2021) a retenu 19 œuvres pour un soutien à la production ou à la finition. Liste à retrouver ci-dessous. 

Le Fonds, créé sous les auspices de l’OIF et de TV5MONDE et placé sous l’égide de la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, bénéficie de nouveaux contributeurs depuis la fin de l’année 2021, à savoir le gouvernement français et la Confédération suisse. 

 Longs métrages de fiction :
1.    « Fès été 55 » d’Abdelhaï LARAKI (Maroc) : 40 000 €
2.    « Disco Afrika » de Luck RAZANAJAONA (Madagascar) : 35 000 €
3.    « Mami Wata » d’Askia TRAORÉ (Tchad) : 35 000 €
4.    « Sadrack » de Narcisse WANDJI (Cameroun) : 15 000 €
5.    « Le coup de grâce » de Steven AF (Togo) – : 9 000 € (aide à la finition)

Courts métrages de fiction :
6. « Voilà combien de jours » de Hedi LADJIMI (Tunisie) : 16 000 €
7. « L’envoyée de dieu » d’Amina ABDOULAYE MAMANI (Niger) : 18 000 €

Œuvres d’animation (unitaires et séries) :
8. « Kassa le messager – saison 2 » série de Simon ADAE (Côte d’Ivoire) : 30 000 €
9. « Roi Keïta – saison 2 » série d’Abel N’guessan KOUAME (Côte d’Ivoire) : 30 000 €
10. « Nubu & Yara – saison 2 » série d’Honoré ESSOH (Côte d’Ivoire) : 5 000 €
11. « Le nuage amoureux » court-métrage de Nacer KHEMIR (Tunisie) : 7 000 €

Séries TV – fiction :
12. « Une Femme à Kosyam » de Carine BADO (Burkina Faso) : 50 000 €
13. « Wara – saison 2 » de Toumani SANGARE & Oumar DIACK (Mali / Sénégal) : 30 000 €
14. « Ici C Babi » de Boris OUE (Côte d’Ivoire) : 10 000 € (aide à la finition)

Documentaires :
15.    « Anioto : les hommes léopards, mythe ou réalité » de Jean-Michel KIBUSHI NDJATE WOOTO (RdC) : 25 000  €
16.     « Bernard Dadié, un homme de liberté » d’Ana BALLO & Agnès RIBOUTON (Côte d’Ivoire) : 20 000 €
17.    « Tagnaouite dans la peau » de Jamila ANNAB (Maroc) : 12 000 €
18.     « Soute à bombes » de Nantenaina LOVA (Madagascar) : 10 000 €
19.    « A quand l’Afrique » de David-Pierre FILA (Rép. Centrafricaine) : 3 000 € (aide à la finition)

L’obtention du Fonds a été assortie pour chacune de ces productions comme le prévoit le règlement, d’un financement de TV5MONDE en préachat ou coproduction.

Pour rappel, le Fonds a pour objectifs l’exposition mondiale de la création francophone notamment sur la plateforme de vidéos à la demande TV5MONDEplus, la promotion de la création cinématographique et audiovisuelle, l’émergence de jeunes talents issus de la diversité de l’espace francophone, le rayonnement de la production des Etats et gouvernements éligibles et le renforcement de la coopération audiovisuelle francophone et en particulier des coproductions internationales en langue française.

                        Modalités du deuxième appel à projet

L’appel à projet sera publié le 10 mars 2022 pour une durée de 10 jours. La réunion de la commission de sélection se tiendra au plus tard en juillet. A chaque session, la Commission examinera au maximum 50 dossiers. Les dossiers devront être déposés exclusivement par voie électronique sur la plateforme prévue à cet effet par l’OIF.

 A noter que le Fonds francophonie TV5MONDEplus ne remplace pas mais vient, au contraire, s’ajouter au Fonds Image de la Francophonie, outil de financement « historique » de l’OIF, qui poursuit son activité et développe son soutien aux films et séries dans toutes les langues de la Francophonie.

*La commission est composée de 6 membres, 3 permanents et 3 professionnels : un représentant de l’OIF,  deux représentants de TV5MONDE et trois professionnels ressortissants d’un Etat ou gouvernement membre de l’OIF.

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez en contact avec nous!