Vente de musique en ligne: Kinshasa-Ville Créative de l’UNESCO apporte son soutien à la nouvelle plateforme «IDEO»

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Les intervenants lors de la conférence de presse de la présentation de IDEO ph. tiers

Initiée par des jeunes congolais, la plateforme « IDEO » met désormais à la disposition des créateurs de musique la possibilité d’accéder aux meilleurs sites des ventes en ligne, actuellement 48 grandes plateformes mondiales. La conférence de presse de lancement de l’initiative a eu lieu le 18 mai 2021 à l’Hôtel de ville de Kinshasa, en présence des responsables du gouvernement provincial, de Kinshasa Ville Créative de l’Unesco. L’objectif visé par IDEO est d’aider les artistes musiciens congolais de vivre de leur art.  

Madame Bernardine Esungi, Représentante de la coordinatrice de Kinshasa Villes créatives a indiqué à cette occasion que l’idée derrière la création du réseau des Villes Créatives de l’Unesco était de favoriser la coopération entre les villes. La créativité a-t-elle ajouté est un facteur stratégique de développement durable pour permettre de partager des expériences, des ressources et développer des projets et des partenariats publics-privés dans le secteur de la culture. « Le réseau compte à ce jour 116 membres, et les domaines artistiques reconnus sont : l’artisanat et arts populaires, le designer, la gastronomie, arts numériques, la musique et le cinéma.  Lubumbashi, a été retenue par l’UNESCO ville créative dans la catégorie Artisanat et arts populaires et Kinshasa  a été retenue Ville Créative dans le domaine de la musique, en 2015  », a précisé Madame Bernardine Esungi.

« IDEO a signé un contrat pour la distribution de la musique congolaise. Notre Société est spécialisée en gestion des bases de données musicales. A ce jour, il y a déjà à notre disposition 48 plateformes digitales de distribution à travers le monde. Et les 200 premières œuvres seront distribuées gratuitement sur les 48 plateformes. Ensuite, suivra la nouvelle offre spéciale pour tous les artistes congolais afin que la musique congolaise soit vendue dans les meilleures plateformes spécialisées »,  a affirmé Christian Kiangi, initiateur du projet.

Christian CHADA (business développement manager-IDEO)

De son côté M. Osée Badibanga,  qui parlait au nom du gouvernement provincial, a appelé les structures étatiques et non étatiques à conjuguer ensemble leurs efforts pour l’implémentation de ce projet qui permettra aux artistes musiciens d’avoir des revenus sûrs.

 Des ateliers de formation sont en vue pour permettre aux journalistes, artistes et managers de se mettre à niveau concernant la numérisation du secteur musical.

Onassis Mutombo, arts.cd

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez en contact avec nous!