Afro & Breaking Jam au CCFN Jean Rouch de Niamey : l’acte 01 validé

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Il y avait de l’ambiance sur la scène Amphi Banga Café du CCFN Jean Rouch de Niamey, l’après midi du 11 septembre. Avec DJ Tyga, MC Seyno et Boubacar à l’animation, les jeunes danseurs ont cassé la baraque, sous les applaudissements du public, inaugurant ainsi l’acte 01 de Afro & Breaking Jam, les rencontres mensuelles de danse initiées par l’Association des Danseurs et Chorégraphes du Niger.

Prestation du groupe "Fatal Bazooka" lors du 1er numéro d'Afro & Breaking Jam
Prestation du groupe “Fatal Bazooka” lors du 1er numéro d’Afro & Breaking Jam

« Afro & Breaking Jam est un évènement artistique basé sur l’Afro dance et le break dance initié par l’Association des Danseurs et Chorégraphes du Niger(ADCN) en partenariat avec le Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch de Niamey », explique le danseur professionnel Oumarou Abdou Maman alias Omar B. Boyz, un des initiateurs du projet. « Ça  sera un rendez-vous mensuel entre danseurs urbains et le public autour des concepts d’animation tels que les battles, les freestyles et des prestations de groupes de danse », précise Omar B.Boyz, le jeune danseur nigérien connu pour ses prestations et  créations en break dance, danse urbaine, contemporaine et traditionnelle.

La séance inaugurale d’Afro & Breaking Jam a été un succès. Sur la scène de Amphi Banga Café, les jeunes danseurs et danseuses ont rivalisé individuellement et en groupe en danse freestyles, chorégraphies. Des prestations appréciées par le jeune public.  

Action acrobatique d'un danseur
Un danseur en action

Les membres de l’Association des Danseurs et Chorégraphes du Niger (ADCN) ambitionnent de promouvoir les talents dans la danse et encourager sa pratique à travers le projet Afro & Breaking Jam. Ils vont identifier les artistes danseurs qui participeront aux animations et en mobiliser le public de Niamey qui a déjà accueilli ce premier numéro avec enthousiasme, indique Omar B.Boyz.  

Les spectacles d’Afro Breaking Jam se tiendront à un rythme mensuel, chaque deuxième vendredi du mois.  Pour le prochain numéro, des battles sont annoncés.

MediaCulture.info   

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 9 =


Entrez en contact avec nous!