Festival RECIT Kpalimé Togo : les techniciens du cinéma en Afrique mis en lumière

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lors du festival

Initiées pour célébrer et récompenser les techniciens du cinéma en Afrique, les Rencontres Cinématographiques des Techniciens (RECIT) qui sont à leur première édition, viennent de s’achever à Kpalimé au Togo, avec la remise des prix aux lauréats.

 Le festival s’est déroulé du 8 au 12 décembre 2020 avec les projections des films en compétitions. Auparavant une formation a été organisée du 27 novembre au 10 décembre en scénarisation, son, lumières, cadrage, conduite de drone ;  et  make up ou maquillage cinéma,  décoration, costumes, régie cinéma, montage et étalonnage. C’est l’hôtel Lumière de Kpalimé qui a accueilli la cérémonie de clôture de cette première édition du festival RECIT. Il y avait au menu la projection du film africain le  plus primé de l’année  qui est “Poisson d’or, poisson Africain”, un documentaire de Moussa Diop et Thomas Grand ; la remise des prix aux lauréats.

Pour le palmarès, le Grand Prix du festival, le Prix de la direction photos, revient à Patricia Kays BOLONKALI, et à Tshoper KABAMBI, respectivement  Directeur de la photographie, et au cadreur du film N’GUNDE de la République Démocratique du  Congo. Le prix récompense « le cadrage osé et l’éclairage qui sont bien assurés et respectant les normes cinématographiques, …une beauté de l’image », a précisé le jury. 

Remise du Grand Prix du festival, le Prix de la direction photos pour le film N’Gunde

Le Prix du meilleur scénario a été remporté par les scénaristes Idayatou IBRAHIM et Beaucejour AKODJENOU, pour le film BALB du Bénin, dont le jury a relevé  « l’originalité de l’histoire, le côté ludique, esthétique et la présence de la technique dans l’écriture scénaristique ».

Le « Prix du meilleur cadrage et de la lumière », a été décerné à Pierre ARAGOU pour le travail mené avec esthétique dans le film LA DER DES DER de France

 Concernant le Prix du meilleur son et de la musique, il a été attribué à l’ingénieur de son Moussa DIOP pour le film DIOGUE France et Sénégal, en raison de la qualité du son qui est « bien travaillé »,  selon le jury.

Le travail du monteur, étalonneur Canisius ÀVEKO a été récompensé dans le film VOUS du Togo, remportant ainsi le Prix du meilleur montage. Le jury a salué  « la pertinence et le rythme du montage ».

Quand au Prix de meilleur décor, costumes et maquillage, il revient à la décoratrice Anne GUILLOIS et la costumière Julia BOURLIER pour la touche apportée au film VINCENT AVANT MIDI de France. Le jury a récompensé la  « réussite du jumelage entre les costumes et les décors, et un travail basé sur le cours de l’histoire, le scénario ».

Remise du Prix mention spéciale du jury pour le film Un Autre Regard

Pour ce qui est des mentions spéciales du jury, elles vont à Rabby BOKOLI, le monteur du film VAL A TEINT de la République Démocratique du  Congo, pour les aspects montage et étalonnage ; à LEGMI Rosine et NOUBIA Idelette respectivement  costumière, maquilleuse, du film UN AUTRE REGARD du Cameroun, pour la qualité du décor, des costumes et du maquillage, ainsi qu’à Jean Etonam AHONTO, le scénariste du film DÉSIR PHYSIQUE du Togo.

À lire aussi https://mediaculture.info/cest-un-festival-dedie-100-aux-techniciens-du-cinema-en-afrique-affirme-mawufemo-koelo-directeur-du-festival-recit-kpalime-togo-cest-un-evenement-culturel-dedie-100-aux-techniciens-du-c/

M. Mawufemo-Koélo, délegué général du festival RECIT

Le délégué général RECIT de Kpalimé, M. Mawufemo-Koélo a exprimé sa satisfaction quand au déroulement de la première édition de ce festivaldédié100% aux techniciens du cinéma. Malgré les contraintes liées à la crise sanitaire qui affecte particulièrement le secteur des arts, de la culture, des spectacles, la première édition de RECIT Kpalimé du Togo a pu se tenir, en partie en ligne. L’événement a permis de mettre en lumière ces hommes et femmes qui, dans l’ombre participent à la réalisation de belles œuvres cinématographiques.

Mousoul
MediaCulture.info

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 2 =


Entrez en contact avec nous!