Hadja Bintou Kouyaté : la korafola guinéenne arrive avec Douwawou

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

 Hadja Bintou Kouyaté, est présentement une des rares femmes korafola de la sous région, voire la seule de sa génération dans son pays. Née à Conakry en 1994 « Hadja Kora » tient d’abord son lien avec cet instrument de musique traditionnelle à cordes, de son père, feu M’Bady Kouyaté, qui était grand korafola de l’Ensemble instrumental de Guinée, de Ballet Dioliba et du Ballet africain de Guinée.   

 Fille de feu M’Bady Kouyaté Hadja Bintou Kouyaté a bien assimilé l’enseignement  de ce grand maitre de kora qui était le musicien officiel de la présidence de la République de Guinée  dont les disciples se comptent aussi bien parmi ses enfants que d’autres jeunes. Chanteuse, danseuse, maitrisant la kora, Hadja Bintou Kouyaté joue également la guitare, le balafon, les percussions traditionnelles, et apprend, le clavier. Dotée d’une faculté d’improvisation, cette parolière de la ligné des Kouyaté dont sont entre autres issus Sory Kandia Kouyaté, Kandia Kora, Bah Cissoko, Hadja Kora  a été membre du ballet Souarata de Conakry, du ballet des Amazones de Guinée, et du groupe les Dauphines toujours de son pays. Elle a collaboré  aussi avec les maîtres Sékou Kora Kouyaté (surnommé Freedom), Bah Cissoko (en tant que choriste, danseuse dans certains clips et korafola dans son centre Wakiri Guinée), et Kandia Kora.

Hadja Kora est une artiste à fort potentiel, une femme orchestre, pourrait-ton dire. Elle compose et arrange ses chansons. Son répertoire comprend des standards de la musique traditionnelle mandingue jusqu’à la musique contemporaine occidentale, en passant par diverses autres formes de musique traditionnelle et contemporaine africaine. Ses créations originales sont inspirées du folklore de la musique mandingue, et l’artiste peut se produire seule (kora et chant) mais aussi avec un groupe composé de korafolas et d’autres instumentistes.

À ce jour Hadja Bintou Kouyaté a réalisé en autoproduction l’album, Douwawou, composé de dix chansons et dont le lancement est en préparation. Il s’agit de chansons traditionnelles mandingue, mais aussi world music et reggae. http://tiny.cc/hadjakora

https://www.youtube.com/channel/UCsplu1j0lrN5L3s0_GzFSVw

Hadja Kora évoque dans ses chansons la paix dans son pays natal et en Afrique, l’unité nationale, la situation des femmes et d’autres problèmes sociaux, l’amour et le mariage, bref, la vie des africains… Elle chante en langues soussou, pulaar, en malinké, mais aussi en anglais, ou français.  Et, peut être un jour des chansons en wolof, car Hadja a posé depuis juillet 2020 sa kora à Dakar, où elle compte désormais s’installer pour prospecter de nouvelles opportunités professionnelles. Entourée d’un nouvel ensemble instrumental composé d’un second korafola, de percusionnistes, d’un clavier et d’autres musiciens, Hadja Kora ambitionne d’apporter une couleur sénégalaise au répertoire de la musique mandingue.  

Mousoul
MediaCulture.info

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 29 =


Entrez en contact avec nous!