“Indépendance Cha Cha”: c’était il y a 60 ans avec African Jazz de Grand Kallé

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Il y a 60 ans Joseph Kabaselé, alias Grand Kallé et l’orchestre African Jazz entonnaient “Indépendance Cha Cha”, annonçant ainsi aux Congolais  l’indépendance de leur pays. La composition de cette chanson mythique a eu lieu en , à l’occasion de la Table ronde qui devait décider de l’avenir de l’ex-Congo belge. Le 30 juin 1960 l’indépendance du Congo est proclamée officiellement et fêtée au rythme du tube de Grand Kallé.  

Joseph Kabasselé & African Jazz 1960

 « Independance Cha-cha to zuwi ye! Indépendance cha cha nous avons gagné !

 Oh Kimpwanza cha-cha tubakidi !  Nous sommes enfin libres !

Oh Table Ronde cha-cha ba gagner oh! Oh Table ronde cha cha nous avons gagné… ! » https://youtu.be/2h3TI1zI5-k

La chanson “Indépendance Cha Cha” a ouvert la réunion de Bruxelles à laquelle prenaient part les leaders politiques indépendantistes congolais, notamment Joseph Kasa Vubu, (futur président), son rival Patrice Lumumba (futur chef du gouvernement qui sera assassiné en 1961), et les autorités belges. Il était question de négocier les conditions de l’accession à l’indépendance et à la souveraineté internationale du Congo, ex colonie belge et actuelle République Démocratique du Congo.   

À travers leur chanson, les artistes de l’African Jazz ont ainsi annoncé en janvier 1960 l’indépendance du Congo Belge un peu avant le début des négociations qui devaient aboutir à sa proclamation officielle le 30 juin 1960. Et le Jour J aussi, au Palais de la Nation à Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa, devant le roi  Beaudoin de Belgique, des leaders politiques et du public congolais enthousiastes, Independance Cha-cha a été jouée en lieu et place de l’hymne national.      

Au delà du Congo le tube Independance Cha-cha s’est imposé à l’époque comme l’hymne des mouvements anticolonialistes de l’Afrique noire où soufflait le vent des indépendances dont les espoirs qu’elles ont suscités furent malheureusement déçus dans beaucoup des cas.  

MediaCulture.info  

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =


Entrez en contact avec nous!