Inter Biennale Photographique du Mali : à vos appareils, candidats au Prix Djanco Cissé

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Après la célèbre photographe malienne Kani Sissoko, lauréate de la première édition de l’Inter Biennale photographique du Mali, qui va remporter le Prix Djanco Cissé ? Le ou la lauréat(e) sera connu(e) lors de la 2ème édition de cette rencontre dédiée à la photographie dénommée “Phot’Art-Mali 2020”, qui se déroulera du 1er décembre 2020 au 15 janvier 2021 à Bamako.  

« Le Mois de la photo, dénommé “Inter-Biennale photographique du Mali” vise à relancer les activités photographiques pendant la période d’entre deux biennales photographiques (les Rencontres de Bamako), en dynamisant la création artistique dans le domaine de la photographie contemporaine », explique Seydou Camara, Coordinateur du Réseau des Photographes du Mali. C’était lors de la conférence de presse de lancement officiel de l’Appel à candidatures pour la 2ème édition de l’Inter Biennale photographique du Mali à la Maison Africaine de la Photographie.
À travers l’Inter-biennale photographique du Mali, le réseau des photographes du Mali se fixe un double objectif. Il s’agit, précise Seydou Keita de fédérer les initiatives de promotion et de diffusion des artistes ainsi que leurs œuvres et créer une résilience au niveau du secteur de la photographie par la pérennisation des activités qui permettront de renforcer les compétences des photographes, la valorisation de leur profession et leurs œuvres, ainsi que leur épanouissement tant au plan artistique qu’économique.

Lors de la conférence de presse du lancement de l'appel à candidatures
Lors de la conférence de presse du lancement de l’appel à candidatures

Aussi, l’un des objectifs majeurs de l’Inter-biennale de la photographie, est non seulement de renforcer les capacités des artistes photographes maliens, mais de susciter leur pleine et efficace participation aux futures éditions de la Biennale de photo de Bamako, souligne quant à lui, Tidiane Sangaré, Directeur général de la Maison africaine de la photographie. « Cette biennale est une des plus grandes plateformes de rencontre et d’échange des professionnels du secteur de la photographie en Afrique et dans le monde entier ; elle constitue un des meilleurs espaces de promotion et de visibilité de la création contemporaine africaine et de la diaspora », estime Tidiane Sangaré.

Mamadou Cissé, Conseiller technique au Ministère de la culture, relève la richesse et la variété des activités au programme de la 2ème édition l’Inter-biennale photographique du Mali, dénommée « Phot’Art-Mali 2020 ». Ce qui devrait contribuer à la dynamisation de l’espace photographique au Mali pendant la période entre deux éditions de la Biennale de Bamako. « L’Inter-Biennale Photographique est une occasion pour encourager les jeunes photographes à améliorer leurs capacités d’innovation et de création dans le développement d’initiatives durables dans le secteur de la photographie », soutient M. Mamadou Cissé.

L’appel à candidatures lancé depuis le 19 août 2020 prendra fin le 20 octobre 2020 à minuit et concerne les photographes malien(ne)s et étrangers résidents au Mali. Selon les organisateurs de l’événement, la thématique est laissée au choix des artistes. A l’issue de l’appel à candidatures, le jury sélectionnera les vingt meilleurs projets qui seront exposés lors de l’Inter biennale photographique.   
 La cérémonie d’ouverture aura lieu le 1er décembre 2020 à la Maison Africaine de la Photographie et sera suivie d’une cérémonie populaire le 8 décembre 2020 au Parc National du Mali. Quatre sites, notamment la Maison africaine de la photographie, le Parc National du Mali, le Centre de Formation en Photographie (CFP) et l’Institut Français du Mali sont retenus pour abriter les expositions.

Pour cette 2ème édition de l’Inter biennale de la photographie,  trois prix sont annoncés, dont le 1er prix Djanco Cissé. Trois prix spéciaux sont prévus également (Prix Miri ou Créativité, Prix jeune talent et le prix de la mobilisation pour l’Association qui se sera distinguée dans l’organisation).

Assane Koné

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 4 =


Entrez en contact avec nous!