Red Voyce, le nouveau «Black Joker» de la musique congolaise!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Red Voyce, Le black Joker ph. tiers

De son vrai nom Hugues Boole, l’artiste Red Voyce se présente dans une nouvelle création qui fait de lui un créatif. Dans sa nouvelle casquette de Black Joker congolais, Red Voyce cumule des vues dans son tout dernier clip «Flamengo», disponible depuis le 15 avril dernier grâce notamment à son style artistique de Joker, en référence au jeu de cartes.

« La Bugatti, Avion de chasse » ou encore le « Black Joker » de la musique congolaise, Red Voyce, au-delà de la dénonciation dans Flamengo, porte un nouveau personnage presque non exploité par les artistes congolais, JOKER. «Joker, la carte qui gagne, la carte qui bouffe », chantait un musicien de l’orchestre Victoria Eleison de King Kester, d’heureuse mémoire. Dans cette logique, Red Voyce porte-t-il la posture de celui qui veut « bouffer» tout sur la scène congolaise pour imposer sa marque ? Les images, d’un oiseau et d’un chat, tous deux dans des cages, se rapprochent de cet avis.

Réalisée à Kinshasa, la vidéo de la chanson «Flamengo» a connu le concours de l’un des réalisateurs du moment, King Christ. N’ayant rien à envier aux vidéos tournées en occident, ce clip vidéo est à la hauteur des ambitions du Joker congolais, qui apprend-on de son service de communication, a participé lui-même à sa direction artistique pour que le produit fini reflète sa nouvelle direction. A moins de 4 semaines après sa mise en ligne sur son compte Youtube, «Flamengo» titille déjà 1 million de vues.

Brève Biographie de l’artiste 

Passionné de la musique depuis son jeune âge, c’est à partir de 15 ans que Red Voyce apprend ses premiers accords à la guitare. Tout en étant bercé par la musique de son pays d’origine la République Démocratique du Congo, quelques années plus tard, il va se lancer dans l’écriture des chansons, ce qui lui permettra de « taper » les yeux du grand public. Sa musique inspirée du Folk, Afro-Pop, soul, musique africaine rencontrera son énergie scénique. Des titres et apparitions à la télé, à la radio et sur les réseaux sociaux vont s’enchainer et s’entrechoquer pour couronner la passion du jeune congolais qui verra son nom de famille disparaître de plus en plus pour céder la place à « Red Voyce ».

Onassis Mutombo, arts.cd

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 13 =


Entrez en contact avec nous!