RELIEFH : l’OIF lance un portail dédié à l’égalité Femmes-Hommes dans les systèmes éducatifs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

À l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, célébrée le 24 janvier de chaque année, l’OIF a lancé le 26 janvier  un portail dédié aux Ressources Educatives Libres pour l’Egalité Femmes-Hommes (RELIEFH). Une initiative pertinente, car aujourd’hui encore à travers le monde, plus de 250 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école et en Afrique subsaharienne, moins de 40% de filles achèvent leur scolarité secondaire.

C’est Dakar que la Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise Mushikiwabo, a choisi Dakar pour lancer, le 26 janvier 2021, le portail dédié aux Ressources Educatives Libres pour l’Egalité Femmes-Hommes (EFH) (RELIEFH). Elle avait à ses côtés le ministre sénégalais de l’éducation nationale, M. Mamadou Talla, la Ministre de la femme et de la Famille de Djibouti, Mme Moumina Hassan, le Recteur de l’AUF, le Professeur Slim Khalbous, la Directrice a.i de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF), Mona Laroussi. Il faut noter également la participation exceptionnelle à l’événement de l’actrice, écrivaine et humoriste burkinabè Roukiata Ouedraogo.  

RELIEFH, c’est un portail destiné aux enseignantes, enseignants et aux personnels d’encadrement désirant intégrer l’EFH dans leur pratique quotidienne d’enseignement, et plus largement à toutes les institutions et les personnes intéressées par ce sujet, précise le communiqué de presse de l’OIF. Grâce à la collaboration étroite entre l’AUF et l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF), cette nouvelle plateforme permet la recherche, l’échange et le partage des ressources et bonnes pratiques entre les pays de la Francophonie pour la promotion de l’EFH dans le domaine de l’Education. Le portail #RELIEFH est disponible au lien suivant : https://reliefh.francophonie.org/

Actuellement, 7 millions d’enseignants, du primaire, collège, et lycée exercent en Afrique subsaharienne, sans disposer de supports leur permettant d’intégrer le concept de l’égalité femme homme  dans leurs enseignements.

L’idée de ce portail, rappelle-t-on, est née à l’issue de la Conférence internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone organisée par l’OIF et les autorités tchadiennes à N’Djamena, les 18 et 19 juin 2019.

MediaCulture.info
Source : OIF

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


Entrez en contact avec nous!