Résultats 4ème Appel à Propositions ACF/SOFACO Lot 2 « Spécial Covid-19/ Organisations Culturelles » : 45 candidatures sélectionnées dans 21 pays africains

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Crédit Photo-SAVANNA TRUST (Zimbabwe, Zambie, Mozambique, Botswana, Afrique du Sud)

 Lancé le 26 septembre et clôturé le 31 octobre 2020, le quatrième appel à propositions du Fonds Africain pour la Culture (ACF), consacré au Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations culturelles en Afrique (SOFACO), Lot n°2 Spécial Covid-19 / Organisations culturelles, a livré ses résultats le 16 décembre dernier. 45 organisations culturelles ont été sélectionnées afin de bénéficier d’un ’appui pour mettre en œuvre les projets soumis.

Face à la crise sanitaire du Covid 19 dont l’impact affecte également le secteur des arts et de la culture, le Fonds Africain pour la Culture ou African Culture Fund (ACF) a initié le Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations culturelles en Afrique (SOFACO). Il s’agit pour ACF de renforcer la capacité de résilience des artistes et organisations culturelles grâce à une aide à la création et à la reconstruction du tissu social du secteur artistique en Afrique. Ainsi, conformément à son principe qui consiste à apporter son appui financier par appels à projets, ACF avait lancé le 26 septembre 2020 le 4ème Appel à Propositions ACF/SOFACO Lot 2 « Spécial Covid-19/ Organisations Culturelles », dont la liste des organisations culturelles sélectionnées vient d’être dévoilée.

 À la clôture de l’appel, 409 demandes ont été enregistrées dont 267 dossiers francophones et 142 dossiers anglophones, qui provenaient de 35 pays Africains et 3 de la diaspora, rappelle ACF dans le communiqué de presse rendu public le 16 décembre dernier. Le processus de sélection s’est déroulé en trois étapes : l’enregistrement et le dépouillement des dossiers des candidatures qui a permis de constituer une base purgée, la présélection et l’évaluation, enfin, la sélection définitive par un Jury autonome et indépendant, précise-t-on. Ensuite, un panel, composé de cinq membres issus de quatre pays d’Afrique s’est réuni virtuellement le 15 décembre 2020 pour procéder à la sélection finale et à la délibération des dossiers. Le jury a sélectionné 45 candidatures provenant de 21 pays africains.  Trouvez à fin de l’article la liste des sélectionnés.

Se réjouissant du déroulement du processus de ce 4ème appel à propositions, le Fonds Africain pour la Culture renouvelle ses remerciements aux artistes donateurs, aux mécènes et à ses partenaires notamment DOEN Foundation, FORD Foundation et Open Society Foundation, BICIM (Mali) et SONAVIE (Mali) pour leurs soutiens.

À propos du Fonds Africain pour la Culture

Créée en février 2018 à Bamako en République du Mali où se trouve son siège, le Fonds Africain pour la Culture ou African Culture Fund (ACF) a une double fonction : aider à la professionnalisation du secteur de la culture, mais aussi être un agitateur et instigateur pour une philanthropie locale africaine par la stimulation de l’investissement privé venant du continent en faveur de ce domaine.

L’originalité du Fonds réside dans le fait qu’il est une initiative émanant des artistes et acteurs culturels du continent qui en sont les premiers contributeurs, et qui sont engagés pour la professionnalisation et le développement du secteur créatif. Il s’agit selon ses initiateurs d’une première expérience en matière de prise en main du développement du secteur créatif africain par les artistes et acteurs culturels du continent. « C’est une initiative qui défend le désir d’un continent d’écrire de nouveaux récits et de prendre sa place légitime sur la scène mondiale par le biais de la voix de sa culture unique ».

Le Fonds se veut inclusif et facile d’accès pour tous les acteurs culturels africains. Dans ce sens ses objectifs sont de financer les projets culturels et créatifs à travers des appels à propositions; mobiliser les fonds pour la structuration et la professionnalisation du secteur culturel et créatif africain ; assurer la visibilité et la connexion entre les donateurs et les artistes ; permettre une répartition équitable et durable des ressources au profit des acteurs du secteur culturel et créatif à travers tout le continent africain.

MediaCulture.info

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 30 =


Entrez en contact avec nous!