Rabat, Capitale africaine de la culture marque sa participation au Sommet Africités 9

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Au Sommet Africités 9, parade annonçant le lancement prochain des activités de Rabat capitale Africaine de la culture

Erigée capitale africaine de la culture par le Sommet africités 8, Rabat a marqué sa présence à la 9ème édition de cette grande rencontre des villes d’Afrique accueillie par la Ville de Kisumu au Kenya du  17 au 21 mai 2022. Lors de la Journée Culture du sommet, la Ville de Rabat a co-organisé un panel sur les politiques culturelles locales et le développement durable. Les panelistes, Mme Asmaa Rhlalou, maire de Rabat ; le fondateur de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante, M. John Dossavi ; Valeria Marcorin la co-directrice de l’Ong Culture et Développement, ont discuté sur la question de la budgétisation de la culture au niveau des municipalités ; les efforts de l’Organisation faitière CGLU Afrique pour la promotion de la  Culture ; les bonnes pratiques des villes et structures dans la promotion de la culture et sa prise en compte comme outil de développement. 

Lors de ce panel, Mme Asmaa Rhlalou, maire de Rabat, a rappelé la richesse culturelle de l’Afrique, tant du point de vue de la création, dans les différents arts qu’en ce qui concerne le patrimoine culturel dans sa diversité. Elle a relevé que certaines villes intermédiaires, les centres urbains périphériques réussissent encore à préserver cette richesse, soulignant ainsi la pertinence du thème du 9ème sommet Africités qui est : « La contribution des villes intermédiaires africaines à l’Agenda 2030 des Nations Unies et à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine ». 

Panel au Sommet Africités 9 sur les politiques culturelles locales

 Le maire de Rabat, Mme Asmaa Rhlalou a évoqué aussi le rôle important de la  culture pour le développement des villes, la formation des enfants, le vivre ensemble, etc. Le Sommet Africités9 a officiellement adopté la Culture comme 4ème pilier de développement. Cependant, a relevé Mme Asmaa Rhlalou, des investissements sont nécessaires pour que le secteur culturel et ses animateurs jouent bien leurs rôles. A ce sujet la ville de Rabat inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco en 2012, s’illustre à travers de belles initiatives présentées comme de bonnes pratiques en matière de Politiques culturelles locales. La Ville met en œuvre un projet de sauvegarde et valorisation du patrimoine. Aussi, les élus de Rabat conduisent un programme qui consiste entre autres à doter chaque arrondissement communal d’infrastructures culturelles notamment un théâtre ; un musée de quartier pour permettre à la population, aux enfants d’avoir accès aux créations culturelles. 

Rabat entend également bien marquer le rôle de capitale africaine de la culture que lui a assigné le Sommet Africités 8. Avant le lancement prochain des activités officielles de Rabat capitale africaine de la culture, une parade organisée par la délégation marocaine présente au Sommet Africités 9 à Kisumu en a annoncé les couleurs.

 Mousoul

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez en contact avec nous!