In memoriam : Aimé Césaire, une source d’inspiration pour l’égalité des hommes et des cultures

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le 26 juin 1913, voyait le jour à Basse Pointe(Martinique), Aimé Fernand David Césaire. Écrivain et homme politique français, il est décédé le 17 avril 2008 à Fort de France(Martinique) à l’âge de 94 ans, laissant un riche héritage culturel, intellectuel, politique entre autres, de sa vie de poète, dramaturge, essayiste et biographe. Aimé Césaire a mené sa carrière politique en tant que député de la Martinique et maire de Fort-de-France durant cinquante-six années consécutives, de 1945 à 2001.

Aimé Césaire

En ces temps marqués par la résurgence de certaines formes d’extrémismes et pour dire #NonauRacisme, inspirons nous de ces paroles d’Aimé Césaire, dans Cahier d’un Retour au pays natal: «…gardez-vous de vous croiser les bras en l’attitude stérile du spectateur, car la vie n’est pas un spectacle, car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse… »
Fondateur et représentant majeur du mouvement littéraire de la négritude, avec Léopold Sédar Senghor et Léon-Gontran Damas, anticolonialiste résolu, humaniste convaincu, Aimé Césaire prôna la reconnaissance de l’égalité des hommes et des cultures et dénonça toute forme d’oppression et l’exclusion.

MediaCulture.info

D'autres articles

Appel à films FestIC 2020

Appel à Films FestIC 2020

La 3ème édition du Festival des Identités Culturelles (FestIC) se tiendra à Ouagadougou du 23 au 28 novembre 2020 sous le thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 12 =


Entrez en contact avec nous!