MEDIA : RFI lance son offre éditoriale enrichie en Mandenkan et en Fulfulde

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La rédaction de RFI en mandenkan et fulfulde, installée à Dakar, met à l’antenne aujourd’hui, lundi 14 décembre, sa nouvelle offre éditoriale composée de 2 heures quotidiennes de programmes dans chacune de ces deux grandes langues parlées notamment au Sahel : des journaux traitant de l’actualité régionale, africaine et internationale, et des magazines thématiques liés aux enjeux du développement durable.

RFI lance son offre éditoriale en fulfulde avec 2h de programmes quotidiens, quatre demi-heures diffusées à 7h30, 8h30, 13h et 17h30 TU. Ils complètent le magazine « Alors on dit quoi » déjà proposé dans cette langue depuis avril 2019 chaque samedi et dimanche.

Dans le même temps, le volume de programmes en mandenkan est aussi porté à deux heures, soit un doublement de l’offre chaque jour, avec quatre demi-heures diffusées à 7h, 8h, 12h et 17h TU.

Ces programmes à l’antenne se déclinent aussi sur le numérique, dans les deux langues. Ils visent à favoriser la liberté d’expression, le débat public et le dialogue entre les cultures, et à contribuer à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pour produire ces contenus, la rédaction en mandenkan et fulfulde est désormais composée d’une trentaine de journalistes et technicien(e)s originaires notamment du Sénégal, du Burkina Faso, du Mali, de Guinée et de Côte d’Ivoire. L’équipe, dont la moyenne d’âge est de 31 ans, est paritaire. Elle s’appuie sur un réseau d’une vingtaine de correspondant(e)s à travers l’Afrique de l’Ouest et dans le monde.

Les programmes en mandenkan sont diffusés depuis 2015, en FM au Burkina Faso, en Côte-d’Ivoire, en Gambie, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Libéria, au Mali, au Sénégal et en Sierra Leone.

Les programmes en fulfulde sont accessibles en FM au Burkina Faso, au Cameroun, en Gambie, en Guinée, au Mali, au Niger, en Sierra Leone, au Sénégal, et également dans le sud de la Mauritanie et la région du lac Tchad.

Les émissions de la rédaction en mandenkan et fulfulde sont également diffusées dans toute la région du Sahel en ondes courtes et via un important réseau de radios partenaires. Les contenus sont également accessibles sur tout le continent, comme dans le reste du monde, grâce aux offres numériques.

Le mandenkan et le fulfulde comptent plus de 80 millions de locutrices/locuteurs dans le monde.

Le développement de la rédaction en mandenkan et fulfulde de RFI est réalisé dans le cadre du projet « Afri’Kibaaru », mis en œuvre par France Médias Monde et CFI, et financé par l’Agence Française de Développement (AFD), pour renforcer l’accès à une information fiable et indépendante en Afrique de l’Ouest et centrale. Il vise à développer des contenus en langues africaines diffusés sur les antennes de RFI et de ses radios partenaires, à renforcer les capacités d’un large réseau de journalistes et de médias, ainsi qu’à dynamiser localement le débat public autour de thématiques liées aux Objectifs du Développement Durable (ODD).

Rendez-vous le jeudi 14 janvier prochain  pour une présentation de l’équipe et des programmes, au cours d’une conférence de presse entre Paris et Dakar, accessible partout grâce au numérique.

À propos de France Médias Monde

Ecouter et regarder le monde

Le groupe France Médias Monde réunit France 24, la chaîne d’information continue (en français, en anglais, en arabe et en espagnol) ; RFI, la radio mondiale (en français et en quinze autres langues) et Monte Carlo Doualiya, la radio en langue arabe. Les trois médias émettent à l’échelle du monde, en 19 langues. Les journalistes du groupe et son réseau de correspondant(e)s offrent aux auditrices /auditeurs, téléspectatrices/téléspectateurs et internautes une information ouverte sur le monde et sur la diversité des cultures et des points de vue, à travers des journaux d’information, des reportages, des magazines et des débats. 66 nationalités sont représentées parmi les salariés. Chaque semaine, RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya rassemblent 207,3 millions de contacts dont 143,5 millions de téléspectatrices/téléspectateurs et auditrices/auditeurs mesurés et 63,8 millions d’utilisateurs sur les environnements numériques (moyenne 2019). Les trois médias du groupe rassemblent 76 millions d’abonné(e)s sur Facebook, Twitter et Instagram (Janvier 2020) et ont enregistré plus de 1,5 milliard de vidéos vues et démarrages audio en 2019. France Médias Monde est la société mère de CFI, l’agence française de coopération médias, et est l’un des actionnaires de la chaîne francophone généraliste TV5MONDE. francemm.com

À propos de CFI

CFI, l’agence française de développement médias, agit pour favoriser le développement des médias en Afrique, dans le monde arabe et en Asie du Sud Est. CFI travaille chaque année sur une trentaine de projets qui s’inscrivent dans trois grands programmes : médias et gouvernance, médias et entreprise, médias et développement. cfi.fr

À propos de l’Agence française de développement

Le Groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). www.afd.fr

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 4 =


Entrez en contact avec nous!