Mode & Création : Wazal, l’innovation créative de Joseph Marie Ayissi Nga

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Wazal fashion

“JJ du Style”, comme il est surnommé, Joseph Marie Ayissi Nga à l’Etat civil, a plus d’une corde à son arc. Il concilie le métier de créateur de vêtements Streets chics avec  la bande dessinée.

C’est véritablement en 2005 que Joseph Marie Ayissi Nga s’est révélé en tant que créateur, avec la sortie de “WAZAL”, sa ligne de vêtement. Ses modèles confectionnés avec du coton, du molleton, du jean, du wax, du milano, ou le cuir et la fourrure, dans un mélange de couleurs  et divers imprimés,  font fureur. Des célébrités des domaines de la musique, du football dont Singuila, Alpeco, Wayne Beckford, Romaric Koffi,  Lalcko s’habillent Wazal.  

Passé par l’école Vanessa Ruiz de Paris, JJ du Style est spécialisé dans la création de vestes smoking, notamment “Braguette d’été” qu’il a créée en 2013. Ses concepts phares sont WazalRock, Braguette d’été, Africafutur présentés lors de la Fashion Night à l’Elysée Lounge de Paris. Un succès qui honore la mémoire de son défunt couturier de père, Ayissi Nga Pierre Célestin.  

Le nom de la marque « WAZAL »,  résulte  d’un assemblage de “WAZA”, nom d’un parc naturel au Cameroun et de la lettre “L” qui vient de Lion, animal symbole de ce pays. Le tout inspire selon JJ du style,  respect  et puissance. « La marque Wazal, c’est la créativité sans limite, la valorisation des étoffes ancestrales », explique-t-il.

Débordant d’énergie  ce jeune franco camerounais âgé aujourd’hui de 36 ans, canalise aussi son  inspiration et son imagination dans une nouvelle création : « La légende de Wazal », une bande dessinée dont il annonce la sortie dans quelques mois chez l’Harmattan.

Image de la bande dessinéeLa légende de Wazal

  Conte imagé, « La légende de Wazal », qui a pour cadre la zone du bassin du lac Tchad, raconte le quotidien de Wazalville. L’histoire est ainsi résumée : « Wazalville est un petit royaume de merveilles au nord du Cameroun. Ses habitants, les Wazalgeois vivaient en harmonie avec la beauté de la faune et de la nature. C’était une forteresse imprenable grâce à Wazall’ame, épée appartenant successivement aux rois. Les sages ou Wazalciens sont les conseillers du roi. Aimé et respecté de tous, le roi Wazalion fut tué lors d’une attaque ennemie, sous les yeux de son ami fidèle Bantoutator. Mais le royaume parvient à résister et survécu».

Joseph Marie Ayissi Nga appose dans sa toute première œuvre du genre, sa marque de créateur-styliste à travers les modes vestimentaires, les couleurs de la vie quotidienne, l’architecture, les coutumes, les rituels, les paysages d’une richesse inestimable de cette région de l’Afrique.

Mousoul

D'autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 26 =


Entrez en contact avec nous!