Sortie du premier album de Jhonel: “Ils ne sont que des pauvres”

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Appelé ” Griot 2.0 “, l’acteur et poète nigérien, Hamani Kassoum alias Jhonel dont on apprécie le talent d’orateur à travers le slam, vient de sortir ce 24/09/2021 son 1er album intitulé “Ils ne sont que des pauvres”, disponible en ligne. https://orcd.co/jhonel-ils_ne_sont_que_des_pauvres.

L’album “Ils ne sont que des pauvres” est Extrait des deux ouvrages littéraires de Jhonel déjà publiés à l’Harmattan en 2014 et 2018. Jhonel concrétise ainsi son travail, avec cet album digital de 8 titres, illustré par Patrick Singh.

“Ses textes abordent les sujets propres à la vie quotidienne des Nigériens en milieu urbain: les difficultés de l’existence au jour le jour, l’hypocrisie des nantis, les pratiques traditionnelles, les relations amoureuses, les soubresauts de l’histoire contemporaine… Il propose, sur un rythme cadencé et vigoureux, ses remarques sur la société. Il ne se contente pas d’une banale dénonciation, il essaye de mettre en lumière les liens entre dominateur et victime résignée, entre corrupteur et corrompu, ce qui donne un autre ton à son indignation.” Cf l’universitaire Jean-Dominique Pénel. 

À lire aussi https://mediaculture.info/hamani-kassoum-alias-jhonel-dans-1000-poemes-jai-du-dire-ce-que-personne-nose-dire/

Dans son clip “1000 poèmes”, un des titres de l’album Ils ne sont que des pauvres que l’on pourrait voir comme un miroir de sa société, l’artiste étale au grand jour ce que les uns et les autres veulent cacher. « Ma plume n’a épargné personne… Je n’ai rien inventé en réalité et ce n’est que vos vies que j’ai transcrites en poésie sur vos murs », clame-t-il. Un texte,  confie Jhonel qui découle de cette interrogation : comment penser l’Afrique et panser ses plaies ? « Pour répondre à cette question j’ai dû remuer le couteau dans la plaie ; dire ce que personne n’ose dire », affirme l’artiste.

MediaCulture.info

D'autres articles

Tafé Fanga ? Le Pouvoir du pagne ?

Commençons par la fin. Non par esprit de contradiction ostentatoire, mais par souci d’efficacité ! La représentation est terminée. Une séance d’échanges avec

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez en contact avec nous!